mardi 22 septembre 2020

Revue Verso n°182

 


Le numéro 182 de la revue Verso (14,7 cm X 21,3 cm), animée par Alain Wexler, et sous-titrée "Des traces puis la mer", comprend des poèmes de William Shakespeare (traduit par Mermed), Géraldine Serbourdin, Pierre de La Fontaine, Mermed, Victor Malzac, Jeanne Champel-Grenier, Charles Vanhecke, François Charvet, Stéphane Robert, Agnès Moineau, Jean-Marc Couvé, Patrick Werstinck, Pierre Mironer, Danielle Helme, Barbara Le Moëne, Charles Frouin, Kiko, Jacques Vincent, Tristan Allix, Sonia Viel, Stéphane Jardin, Christine de Rosay, Christophe Petit, Isabelle Le Toullec-Khettab, Hubert Fréalle, Annie Hupé, Jean-Paul Prévost, Alain Jean Macé, ainsi qu'une nouvelle de Jasna Samic.

Les chroniques sont de Pierre Mironer, Pascale Giovanetti (consacrées à des poètes), Miloud Keddar (art et poésie), Jacques Sicard (cinéma), Christian Degoutte (revues de poésie), Alain Wexler, Jean-Christophe Ribeyre (recueils de poèmes). Hommage est enfin rendu à l'œuvre de Guy Chaty, décédé récemment.

Les illustrations du numéro 182 de Verso sont d'Alain Wexler (photo de couverture), Valentin Campion, Gustave Doré, Henry Eynard.

Extrait de ce numéro, ce poème de François Charvet :

"Derrière son comptoir depuis plus de trente ans
je me demande
lorsque je vois cette femme passer la porte
combien de fois dans sa vie de cafetier
l'inédit foudroyant
à tout rompre
a-t-il éclairé son existence -
le temps de remplir un verre
une bribe de conversation
et les années passées
les regards mornes
dans la monotonie des regrets."

Si vous souhaitez en savoir plus sur la revue Verso, dont le numéro est vendu au prix de 6 €, rendez-vous sur son blog : http://revueverso.blogspot.fr

lundi 21 septembre 2020

Revue Cabaret n°35

 


Le numéro 35 de la revue Cabaret (10,3 cm X 14,8 cm), animée par Alain Crozier, comme la première de couverture ci-dessus l'indique, comprend des poèmes ou textes en prose (consacrés à la ville) de Victoire Mandonnaud, Pascale de Trazégnies, Annabelle Gral, Aline Recoura, Joëlle Pétillot, Béatrice Aupetit-Vavin, Mireille Bloyet, Marie-Françoise Ghesquier, Mélodie Ambiehl et Marilyse Leroux.

L'édito est d'Alain Crozier, la chorégraphie (illustrations, dont celle de la couverture) d'Emmanuelle Rabu.

Extrait de ce numéro 35 de la revue Cabaret, ce poème de Marilyse Leroux :

"Ici la vie est une prison à ciel ouvert
la ville sent la rouille et la sueur
le travail jamais fini
elle flotte dans ses lumières
comme si elle était la mer.

Le soir le ciel soude les ombres
au moment du dernier saut

Moi je reste sur le quai
adossée à un mur plus grand que moi."

Si vous souhaitez en savoir plus sur la revue Cabaret, dont le numéro est vendu au prix de 3 €, rendez-vous sur son site : http://www.revuecabaret.com/

samedi 12 septembre 2020

Revue Comme en poésie n°83

 


Le numéro 83 de la revue "Comme en poésie" (14 cm X 21 cm), animée par Jean-Pierre Lesieur, comprend des poèmes ou textes en prose d'Hervé Merlot, Éric Chassefière, Vincent Cadet, Philippe-Marie Bernardou, Françoise Geier, Chiara Pastorini, Alain lacouchie, Claude Albarède, Annabelle Gral, Victor Ozbolt, Évelyne Charasse, Murielle Sendelaire, Antoine Durin, Nicolas Py, Catherine Lamagat, Aumane Placide, Lionel Mar, Denis Parmain, Patrick Picornot, Aline Recoura, Malinvaud, Bernard Picavet, Jean-Pierre Nacher, Luc Aldric, Jean-Marc Couvé, Alain Jean Macé, Line Szöllösi, Pierre Mironer, Jean-Pierre Poupas, Georges Thiéry, Éric Bouchéty, Gorguine Valougeorgis, Christophe Forgeot, Catherine Andrieu, ainsi que les chroniques de recueils de Jean Chatard et Jean-Pierre Lesieur (auteur également de l'édito et d'autres rubriques, comme l'"Autochronique du masque", le "Pot au feu masqué", "La révolte la fronde le ras le bol" et "La cité critique". 

Les illustrations sont de Jean-Pierre Lesieur, Pierre Mironer, Michelle Caussat, Jean-Pierre Nacher.

Extrait de ce numéro 83 de "Comme en poésie", "Fourmilière", de Victor Ozbolt :

Les mandibules découpent
Des éclats de lune et tissent
Des boulevards fabuleux

Les antennes vont et viennent
Dans la ville épouvantée
Jusqu'à capturer la lave

Les pattes jouent de la harpe
En déposant dans les cœurs
Quelques brins d'ambre et d'espoir

Et puis il y a la reine
À l'abdomen opulent
Qui passe sans soupçonner

Les prouesses de chacune"

Si vous souhaitez en savoir plus sur la revue "Comme en poésie", qui est vendu au prix de 4 €, rendez-vous sur son blog http://comme.en.poesie.over-blog.com/

mercredi 9 septembre 2020

Revue Traversées n°96

 


Le numéro 96 de la revue Traversées (14,7 cm X 21 cm), animée par Patrice Breno, Paul Mathieu et Jacques Cornerotte, comprend des poèmes ou proses poétiques de Jean-Pierre Otte, Claude Vancour, Laurent Thines, François Teyssandier, Boris Sentenac, Nicolas Saeys, Robert Rehder (traduits de l'anglais par Arnoldo Feuer), Sidonia Pojarlieva, Béatrice Paillier, Serge Muscat, Pierre Mironer, Nathalie Lauro, Benoit Jeantet, Jos Garnier, François Desodt, Hicham Dahibi, Michael Crummey, Davide Cortese, Marie Cholette, Grégoire Cabanne, Michel Bourçon, Eric Bouchéty, Jean-Paul Bota, Jean-Michel Bollinger, Adisa Basic (traduits du bosniaque par Marie Van Effenterre), Jean-Pierre Bars, Philippe Barma, Yves Patrick Augustin, Veronica Gonzalez Arredondo (traduits par Elise Person), Jane Angué, ainsi que deux nouvelles de Nadine Travacca et l'édito de Patrice Breno.

Les photographies de ce numéro sont de Jacques Cornerotte, Dominique Linel, Pixabay, et Véronique Leukers.

Extrait du numéro 96 de la revue Traversées, ce poème d'Éric Bouchéty :


"Visages épisodiques

Figures intermittentes et visages épisodiques,

              la main sur le pouls,

Allons tracasser
              la bouche de l'horloge,
                             un autre poing serré
Sur les grains ou les fruits en espérant pouvoir dire

Quels jour nous sommes
Et quels jours nous ne sommes pas."

Si vous souhaitez vous procurer le numéro 96 de la revue Traversées, qui est vendu au prix de 10 €, rendez-vous sur son blog : http://traversees.wordpress.com/

Revue Décharge n°187

 


Le numéro 187 de la revue Décharge (14,7 cm X 21 cm), animée par Jacques Morin, alias Jacmo, et Claude Vercey, comprend des poèmes de Gorguine Valougeorgis, Stéphane Mongellaz, Olivier Vossot, Lucien Guignabel, Sylvie Righetti, Robert Roman, Émilie Dautremer, Delphine Chrétien, Johan Grzelzcyk, Ada Mondès, Nadia Mongin, Thierry Radière, Christian Prigent, Catherine Mafaraud, Gaëlle Boulle, Orianne Papin, Lucie Doublet, Anne Vannieu, Samuel Martin-Boche, Claudine Bohi, François de Cornière, Isabelle Alentour, Marc Delouze, Fabrice Marzuolo, Colette Mazure, Roland Nadaus, Alexis Pelletier, Liliane Reynal, Coralie Akiyama (présentée par Claude Vercey), Sophie Desseigne, Sabine Huynh (présentée par Yves-Jacques Bouin), Claire Légat (présentée par Claude Vercey), Joseph Beaude (présenté par Claude Vercey, avec un choix de textes de Christian Degoutte).

Les chroniques de ce numéro 187 de "décharge" sont de James Sacré, Mathias Lair, Georges Cathalo, Jacmo, Florence Saint-Roch, Alain Kewes, Louis Dubost, François de Cornière, Jean-Louis Jacquier-Roux.

Les illustrations (dont celle de la couverture) sont de Corina Sbaffo.

Extrait du numéro, ce poème de Stéphane Mongellaz :

"Pigeons d'asile et de béton

Sifflés d'appels et vagues
Sous les ponts de pluie.
Les ailes environnantes,
Trottoirs et glacés de crème,
Aux bancs assis
Contre la forêt d'un arbre,
Les ailes,
Ces patines de violettes
Fumées à travers rue."

Si vous souhaitez en savoir plus sur la revue "Décharge", qui est vendue au prix de 8 €, rendez-vous sur son site : https://www.dechargelarevue.com/

lundi 31 août 2020

Poézine Le Pot à Mots n°12

 

Le numéro 12 du poézine "Le Pot à Mots" (15 cm X 21 cm), animé par Michel L'Hostis, Didier Cléro, Céline Rochette-Castel, comprend des poèmes de Rémi Deroure, Nelson Avila, Sandrine Davin, Paul Konstantin, Bernard Le Blavec, Lyncée, Alain-Jean Macé, Jacques Merckx, Xavier Abert, Michel L'Hostis, Céline Rochette-Castel, Françoise Thyrion, Michel Valmer, Etienne Tritt, Didier Cléro, Aumane Placide, Patrick Picornot, Didier Colpin.

L'édito est de Didier Cléro, les chroniques également de Didier Cléro, mais aussi de Michel L'Hostis. À lire également un article de Michel Rochery sur un livre de Jean Lavoué consacré à René Guy Cadou.

Extrait de ce numéro 12 du "Pot à Mots", ce poème de Bernard Le Blavec :

"Il n'y a d'élégance
à marcher jusqu'à
l'arrêt de bus
que pour les chats qui vivent
entre trottoir bitume
et un père une mère
pleins de délicatesse
sous les chapeaux
qui les préservent
du soleil
la pluie se met à tomber
ils n'ont pas de parapluie
qu'importe d'après la logique
leur fortune est ailleurs
dans les yeux des collégiens
qui leur dessinent
une tenue de théâtre
maintenant que la pluie a cessé
et que le bus
écrase le gravier
avec un bruit d’œufs cassés."

Si vous souhaitez en savoir plus sur le poézine "Le Pot à Mots", contact : http://amisdupetitpave.canalblog.com/

Le Pot à Mots est édité par l'association "Les Ami(e)s du Petit Pavé" et le montant de la cotisation/adhésion à l'association est de 20 € par an.

lundi 6 juillet 2020

Revue Traversées n°95



Le numéro 95 de la revue Traversées (14,4 cm X 20,6 cm), animée par Patrice Breno et Paul Mathieu et Jacques Cornerotte, comprend des poèmes ou textes courts de Xavier Bordes, Gabriel Zimmermann, Nixie Wilde, Gilles Wauthoz, Jeanne Toutous, Luminitza C. Tigirlas, Luc Strenna, Alexandre Sashe, Fabien Sanchez, Rosy Reiner, Patrick Picornot, Marcel Peltier, Béatrice Pailler, Armel Jovensel Ngamaleu Mohamed Mehafdi, Bruno Lus, Claude Luezior, Christophe Lombardi, Céline Laffineur, Juan Francisco Hernandez, François Goblet, Jean-Jacques Gleizal, Arnoldo Feuer, Sonia Elvireanu, Edith Deprendez, Ivan de Monbrison, Carole Dailly, Michael Crummey, (traduit de l'anglais, Canada, par Jean-Marcel Morlat), Stéphanie Crousaud, Patrick Chavardès, Monique Charles-Pichon, Jeanne Champel-Grenier, Jan Cep (traduit du tchèque par Samuel Bidaud), Milena Bourjeva (traduit du bulgare par Païssiy Hristov), Régine Bobée, Mathieu Blais, Jérôme Attal, Yves Arauxo, Catherine Andrieu.

Extrait de ce numéro 95 de la revue Traversées, "Avalanche de hêtres", de Christophe Lombardi :

"Le bûcheron saisit entre ses mains
La lame endormie,
Corps lumineux qu'il dénude.

Avalanche d'arbres,
Et d'arbres
Dont le vert de gris crisse et crie.

Multiples yeux que l’œil englobe,
La colère de la lame vous avale
Et avale aussi le silence.

Qui saigne les arbres
Devient boue
Ou dénonce le soleil."

Les photographies sont de Jacques Cornerotte, Dominique Linel, Andrew McCormack, 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la revue Traversées, dont le prix du numéro est de 10 €, rendez-vous sur son blog : http://traversees.wordpress.com/