lundi 3 septembre 2018

Revue Festival Permanent des Mots n°20


Publié par les Éditions Tarmac, le numéro 20 de la revue Festival Permanent des Mots (21 cms X 29,7 cms), animée par Jean-Claude Goiri (auteur de l'édito), comprend des poèmes de Muriel Quesne (en ouverture), puis de Nadia Gilard, Gérard Le Goff, Ada Fénor, Xavier Frandon, Scripta, Salvatore Sanfilippo, Vojka Milovanovic, Paul Damas-Alfonsi (avec des dessins de Tristan Felix), Évelyne Charasse, Bendahmane Samir, Patrick Boutin, Philippe Labaune, Nard Ndoudi Jemison, Béatrice Vergnaud, Eric Vawga, Yannick Ilito, Élisabeth Granjon, Irina Breitenstein, Dominique Boudou, ainsi que les "séquences" en vers ou proses de Murielle Compère-Demarcy, Caroline Bragi, Marc Guimo,  Benoit Camus, Jacques Cauda, Georges Thierry, Frédéric Dechaux, les chroniques de Jacques Jean Sicard (cinéma); Vincent Motard-Avargues, Dominique Boudou, Régis Nivelle (livres). 
A lire enfin les courts récits de Jacques Lallié, Gilles Ivoire, Germain Tramier, Angèle Casanova.

Extrait de ce n° 20 de la revue Festival Permanent des Mots (ou FPM), ce sonnet de Xavier Frandon, de qui j'ai édité au Citron Gare, fin 2016, le premier recueil :

"L'année vient, je le jure, où nous serons des
tourneurs de brumes, des fossoyeurs d'oraisons
et ce ne sont pas des discours comme des voeux
qui entacheront les remparts de notre vivre jeune !

Je promets d'en partie réussir à tenir
et de tout tenter pour des fluctuations.
Le verre haut, le verbe aussi peu tenu
qu'une conversation, nous gagnerons

un moment de paix pour des rites de noctambules,
des silences aguerris par la joie, et on touchera
vous verrez, à des étincelles de postérité.

Quant à notre éternité, je le jure, j'en ferai
une simple image qu'on poussera du doigt sur l'écran,
et qui, tombant de la table, courra se cacher."

La première de couverture est de La Demoiselle Hurlu.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce n°20 de la revue FPM, qui est vendu au prix de 12 €, rendez-vous sur le site des Éditions Tarmac : http://tarmaceditions.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire