lundi 11 mars 2019

Revue Comme en poésie n°77


Le numéro 77 de la revue "Comme en  poésie" (14,2 cms X 21 cms), animée par Jean-Pierre Lesieur, comprend des poèmes ou textes en prose de Hervé Merlot, Catherine Andrieu, Faustin Sullivan, Denis Parmain, Guy  Chaty, Jean-Louis Bernard, Marcel Faure, Gérard Le Gouic, Patrick Picornot, Ludovic Chaptal, Ferruccio Brugnaro (traduit par Jean-Luc Lamouille), Françoise Geier, Didier Bazile, Salvatore Sanfilippo, Bernard Picavet, Jean-Marc Couvé, Jacques Bonnefon, Marc Bonetto, André Nicolas, Louis Lucien Pascal, Dirk Christiaens, Jean Chatard (texte illustré par Philippe Brahy), Jean-Pierre Lesieur, Anne Magali Fino, Mélanie Carron, Muriel Sendelaire, Pierre Mironer, Czeslav Milosz, ainsi que les poètes lusophones Carlos Cardoso, Pedro Bello Clara, Nilton Resende, Regina Alonso, Irena A Pereira Gouge.

L'édito, les chroniques de livres sont de Jean-Pierre Lesieur et de Jean Chatard.

Les illustrations de ce numéro 77 sont de Kiko, Michèle Caussat et Ludovic Chaptal.

Extrait de ce numéro, "Fleur de saison", de Jacques Bonnefon :

"Le temps passa. Rien n'y fit.
Le souvenir de celui
Qui avait laissé son empreinte
Sur toutes choses, qui tellement
Pour elle avait compté,
À chaque instant du quotidien,
De jour comme de nuit
S'invitait, occultait les vitres
Qui embrassaient le ciel !

Aime, certes elle l'avait aimé.
Et ne souhaitait en rien oublier
Ce que pour elle il avait été.
Mais rendue à elle-même,
Juste désirait-elle continuer
À vivre, forte plus encore
De ses attentes de ses espoirs,
De sa volonté de s'accrocher
À la vie, à sa vie.

Maintenir à distance l'image
Obsédante de celui qui n'était plus,
Lui fut impossible pari à tenir.
Le temps qui passe, en aucune façon
Ne l'y aida. Autant qu'elle le put elle s'essaya
À vivre à sa guise, par des actions méritantes
En direction des autres, par des pensées
Libertines enrubannées d'amour
Pour son prochain. En vain elle s'essaya.

N'ayant pu contrevenir à son destin,
Se résolut-elle à porter chaque matin
Fleurs de saison sur la tombe de l'être
Qui lui fut cher, simple bouquet
De fleurs coupées, et à s'oublier soi-même
Dans le culte journalier voué au grand absent."

Si vous souhaitez en savoir plus sur la revue "Comme en poésie", dont le numéro est vendu au prix de 4 €, rendez-vous sur son blog : http://comme.en.poesie.over.blog.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire