vendredi 13 mars 2015

Revue Comme en poésie n°61


Au programme du numéro 61 (21 X 14 cms) de « Comme en poésie », des poèmes de Luce Guilbaud, Evelyne Morin, Jean-Louis Bernard, François Teyssandier, Louis Bertholom, Claire Desthomas-Demange, Gilles Grangier, François Ibanez, Evelyne Charasse, Colette Daviles-Estinès, Ferruccio Brugnaro, Jean-Claude Goiri, Maurice Richoux, Roger Carbonnier, Kristen, Grégoire Cabanne, Pierre Levan, Ludovic Chaptal, Calérie Canat de Chizy, Opierre Anrdéani, Pierre-Marie Bernadou, Gabrilel Burel, Nicolas Py, Olivier Millot, Alain-Jean Macé, Morgan Riet, Hervé Merlot, Dirk Christianes, Werner lambersy, Idile Gatini, Didier Marbeau, Jean-Marc Thévenin, Kiko, Eric Désordre, Sylvain Fabre-Coyursac, Bizhan Nadji, Marc Bonetto, Salvatore Sangfilippo, Basile Rocuhin, Simon Mathieu, Mahrou M. Far, Guy Chaty, Philippe Soriano, Julien Boutreux, Cee Jay, Denis Parmain, Laurent Deheppe.

Et les habituelles chroniques de Jean-Pierre Lesieur, l’animateur de « Comme en poésie », toujours pleines d’humour : « Urne = pot au feu », « La cité critique ». Et également les « Cartes légendées » par plusieurs poètes.

C’est vrai que « Comme en poésie » publie souvent les mêmes auteurs, voire les mêmes textes ( !) que « Traction-brabant » (et vice-versa bien sûr). Tant pis pour les autres (revues) !

L’illustration de couverture (et les autres illustrations) sont de Luce Guilbaud, Michelle Caussat et Ludovic Chaptal.

Et comme écrit cette dernière :

« Combien de jardins pour la douceur combien de rivières couchées dans mon lit pour la patience combien de petits ponts de pierres pour nos traversées de la marge ? »

Et aussi :

« On a parfois les pieds retournés en arrière pour marcher au passé ».

et enfin :

« Tout est vivant les feuilles les fleurs les moustiques les rivières le message de la huppe les petits os brisés les larmes aussi ».


Pour en savoir plus, vous procurer « Comme en poésie », dont le numéro est vendu 3 €, vous pouvez rendre visite au blog de la revue, http://pagesperso-orange.fr/jean-pierre.lesieur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire