mercredi 29 novembre 2017

Revue Traversées n°85


Le numéro 85 de la revue "Traversées", animée par Patrice Breno, Paul Mathieu et Jacques Cornerotte, est en partie consacré à la poésie scandinave, et comprend des poèmes de Kirsti Simonsuuri, Carolyn Carlson, Johan Ludvig Runeberg, Josef Julius Wecksell, Edith Södergran (Finlande), Lina Ekdahl, Gustaf Fröding, Karin Boye (Suède), Tone Aanderaa, Wilhelm Krag (Norvège), Laus Strandby Nielsen, Sophus Claussen (Danemark), ainsi que des articles de Piet Lincken, Eyvind Johnson et du Centre d'informations Same.

Les autres poèmes pubiés dans ce numéro sont de Xavier Bordes, Fathéya Al Fararguy, Patrice Blanc, Marc Bonetto, Eric Bouchety, Marie-Claude Bourjon, Henri Cachau, Dino Castelbou, Frédéric Chef, Murielle Compère-Demarcy, Jean-Pierre De Sélys, Denis Emorine, Gabriel Henry, Miloud Keddar, Anne Léger, Jila Mossaed, Gérard Mottet, Dieudonné François Ndje Man, Jean-Pierre Parra, Fémi Peters, Liudmila Petruchevskaïa, Michel Santune, Holly Thompson.

L'édito est de Patrice Breno.

Les illustrations (peintures, photographies) sont de Pascal Proust, Kristoffer Axen, Birgit Bjerre.

Extrait de ce numéro 85 de "Traversées", et de Frédéric Chef :

"Je suis parti de la gare de Voncq avec la
jambe de Rimbaud les berces piétinaient le quai
une valise Zanzibar Djibouti Tadjourah
mon cœur en bandoulière voyageur sans ticket

une écluse pour le ciel et l’inflexion des rails
pour chemin de traverses j'ai égrené les pas
Arthur n'était pas là pas plus qu'un autorail
n'est passé les portées sans notes et l'entre-pas

forcé au long des haies où couraient des ombres
la mangrove du canal une flache froide et sombre
le silence déchiré par la motocyclette

d'un pêcheur à la ligne le pont soudain sur l'Aisne
un passage à niveau les cloches qui vous entraînent :
éternel passager dans un poème céleste

(Roche)

Mai-Juillet 2016"

Si vous souhaitez en savoir plus sur la revue "Traversées", qui est vendue au prix de 8 €, rendez-vous sur son blog : http://traversees.wordpress.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire