samedi 16 janvier 2016

Poézine l'Autobus


Cette fois-ci, l'autobus qui passe est bleu. Comme son titre l'indique, il s'agit là d'un numéro spécial "zoo".

La partie photographies est assurée par Marie-Claude Bech.

Pour la partie écriture, c'est un beau diptyque entre Fabrice Marzuolo, qui anime le poézine, et Julien Boutreux.

Extrait de ce numéro qui ne paraît pas avoir de numéro, de Julien Boutreux :

"Œil pour œil

j'ouvre la fenêtre
me penche sur le vide

mes yeux tombent
ma bouche tombe
ma tête tombe

je me redresse, le cœur léger
ce que j'ai vu par la fenêtre
n'a pas de nom
m'a fait rêver

même si j'y laisse quelques plumes"

Si vous souhaitez en savoir plus sur "L'Autobus", rendez-vous sur son blog : http://autobus.centerblog.net/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire